Autour de « Freak Out »…

Pour ce 3ème billet du blog Frank Zappa, penchons-nous à nouveau sur ce premier opus, « Freak Out » (1966) si important pour comprendre tout ce qui va venir après.

Un groupe, Soul Giants, écume les bars de la Californie. Un producteur à la recherche de nouveaux talents, décide après les avoir vu de signer ce nouveau groupe dans l’air du temps pour ce qu’il croyait être une nouvelle formation de blues.

Elliot Ingber, le second guitariste du groupe quittera l’aventure peu après pour rejoindre les rangs de Captain Beefheart. Dans cette formation appelée Soul Giants, on trouve aussi Ray Collins au chant, Roy Estrada à la basse et le batteur Jimmy Carl Black sans oublier bien sûr le premier guitariste Frank Zappa. Les 14 titres du double album « Freak Out » sont d’ailleurs de son crû.

freak out
Un premier album devenu culte depuis : Freak Out (1966)

Si au départ, le double effort devait être composé majoritairement de reprises, ce sont des compositions dopées au rhythm and blues, au doo-wop, et au blues rock que l’on découvre, l’ensemble étant serti d’arrangements orchestraux audacieux et de bricolages sonores avant-gardistes.

Inutile de dire qu’aux Etats-Unis, le disque se vendra très peu mais il connaîtra un joli succès en Europe. De navet, il passera au statut d’album culte aux Etats-Unis où il ne cessera de s’écouler jusqu’aux début des années 70.

L’année suivante c’est l’album « Absolutely Free » qui sort le 26 mai 1967.

Frank Zappa prend à sa charge la production du disque, mettant ainsi le producteur Tom Wilson sur la touche.

C’est l’histoire de ce second album que nous raconterons lors d’un prochain billet.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Autour de « Freak Out »… »

  1. Je viens de tomber par hasard sur ce blog. Comme ça m’a l’air récent et peut être intéressant, j’envoie un mot pour dire que je suis bien fan du maître mais que je n’ai jamais trop compris les paroles de ces chansons et que je n’ai jamais chercher non plus à obtenir des traductions de ces textes (qui d’ailleurs ne doivent pas être simples à transposer). Donc étant quand même curieux de nature, je serais particulièrement friand d’avoir des infos ou des bonnes traductions de ces grands tubes notamment. A bientôt peut être.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s